Alimentation pour des dents en santé

La salive contient naturellement des bactéries. Au contact de ces dernières, le sucre contenu dans les boissons et aliments que nous ingérons se transforme en acide. C’est cet acide qui est ultimement responsable de la dégradation de l’émail et, éventuellement, des caries dentaires.

Tous les types de sucres sont dommageables pour les dents, qu’ils soient raffinés ou naturels. Malheureusement, de nombreux breuvages et aliments nutritifs contiennent l’un comme l’autre. Par exemple, le lait, les jus de fruits et la plupart des féculents (craquelins, biscuits de dentition, etc.) se décomposent tous en sucre. Si ces aliments restent suffisamment longtemps dans notre bouche, ils se transforment en acide. Bien entendu, vous ne pouvez bannir les aliments sains de la diète de votre enfant puisque ceux-ci contiennent des vitamines et nutriments essentiels à son bon développement.

En somme, pour limiter les ravages du sucre, votre rôle consiste à demeurer à l’affût de ce que votre enfant consomme, et d’encadrer la fréquence à laquelle il se brosse les dents. Pour ce faire, prenez le temps de consulter la liste des ingrédients de chaque produit avant de l’ajouter à votre panier d’épicerie. Les aliments qui contiennent un édulcorant à base de maïs, sirop de maïs ou d’érable, de miel, de mélasse, de fructose, glucose ou de dextrose doivent être consommés avec modération. Sachez également que certains médicaments liquides renferment du sucre.

Comme les enfants raffolent des collations, privilégiez l’eau à toute autre boisson. De plus, des noix, du fromage ou des crudités représentent des grignotines très intéressantes, tant pour la santé bucco-dentaire que pour la santé globale de votre enfant. Les jus de fruits, les boissons gazeuses et les sucreries ne doivent être consommés qu’occasionnellement. À défaut de pouvoir se brosser les dents après avoir mangé une collation, offrez un verre d’eau à votre enfant. L’eau « rincera » la bouche en attendant un brossage en bonne et due forme.